Réseaux

contact

Département de Biologie /
Pavillon Alexandre-Vachon
1045, av. de la Médecine, local 2064
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Canada
Phone : +1 418 656 2131 poste 4880

00

Université Laval
Située à Québec, l'Université Laval possède un longue tradition en terme d'excellence académique et possède des infrastructures bien établies en recherche arctique. Depuis plus de 50 ans, les scientifiques de l'Université Laval travaillent de concert afin de développer une expertise diversifiée et unique au Canada en recherche nordique. Le programme de recherche de Takuvik veut s'appuyer sur le capital humain et les infrastructures disponibles à l'UL afin d'améliorer notre compréhansion globale des changements en Arctique et ainsi en permettre une meilleure gestion.

Québec-Océan
Québec-Océan mobilise les ressources et la créativité des chercheurs du Québec afin de développer l'excellence dans la recherche. De grands efforts sont mis sur la formation en océanographie, la mutualisation des équipements scientifiques, l'expertise technique et les ressources intellectuelles et financières de ses membres. Le financement de Québec-Océan a été renouvelé en 2008 pour une période de 6 ans. C'est grace aux Fonds de recherche du Québec - Nature et technologie (FQRNT) que Québec Océan peut poursuit son ambitieux programme sur l'étude de l'intégrité des écosystèmes marins arctiques et subarctiques dans le contexte des changements climatiques.

Centre d'études nordiques (CEN)
Le CEN est l'un des principaux centres d'excellence en Amérique du Nord dans l'étude du climat, des paysages, des milieux aquatiques, de la végétation et de la faune de hautes latitudes. Trois thèmes de recherche sont abordés: (1) la structure et la fonction des géosystèmes et des écosystèmes dans les écozones de l'Est du Canada, (2) l'évolution de ces systèmes dans le contexte des changements climatiques et de la modernisation; (3) la vulnérabilité et les risques associés à un environnement changeant et la mise en place de stratégies d'adaptation. Les collaborateurs de Takuvik ont accès au réseau de stations de recherche SAON-CEN dans le nord.

Sentinelle Nord
Financé par le Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada, Sentinelle Nord permet à l'Université Laval de puiser dans plus d'un demi-siècle d'excellence en recherche nordique et en optique et photonique pour développer des nouvelles technologies, former une nouvelle génération de chercheurs transdisciplinaires et améliorer notre compréhension de l'environnement nordique et de son impact sur l'être humain et sa santé.

Institut Nordique du Québec (INQ)
La vision dont s’est doté l’INQ reflète la volonté et la détermination des partenaires de développer un Nord durable en se basant sur les fondements de la connaissance. S’appuyant sur l’intégration de la connaissance scientifique et du savoir des communautés, incluant les savoirs autochtones, en partenariat avec les secteurs public et privé, développer un Arctique canadien et un Nord du Québec pour les générations à venir : énergétiquement propres; aux écosystèmes sains; aux infrastructures viables; économiquement prospères; aux cultures vivantes; et dotés de systèmes d’éducation et de santé adaptés.

Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIÉRA)
CIÉRA regroupe des chercheurs universitaires et des étudiants gradués travaillant sur l'étude des peuples autochtones du Québec, du Canada, mais également ailleurs dans le monde, en plus d'étudier les questions circumpolaires. Le programme de recherche CIÉRA comporte quatre axes majeurs: historico-culturel, socio-économique, politico-juridique, éducationnel et sanitaire dans un environnement interculturel.

ArcticNet
Le Réseau de Centres d'Excellence ArcticNet regroupe des scientifiques et gestionnaires en sciences naturelles, en santé humaine et en sciences sociales. ArcticNet travaille en partenariat avec les organisations Inuits, les communautés nordiques, des organismes fédéraux, provinciaux et le secteur privé. Le mandat de ce regroupement est l'étude intégrée des impacts des changements climatiques et de la modernisation sur les régions côtières de l'Arctique canadien. Plus de 110 chercheurs d'ArcticNet, provenant de 27 universités canadiennes et de 5 ministères fédéraux sont en étroite collaboration avec des équipes de recherche internationales. ArcticNet est un des principaux acteurs dans la revitalisation du rôle scientifique du Canada dans l'Arctique.

L'Université Laval soutient un vaste éventail de laboratoires pour des avancées environnementales et l'analyse des données, y compris des installations séparées pour la recherche sur l'écologie du plancton arctique, l'océanographie moléculaire polaire, l'écologie polaire et d'eau douce, la climatologie de l'Arctique, la paléo-écologie arctique, l'écologie de la végétation du nord, la génomique des poissons du nord, l'écologie de la faune du nord, la biogéochimie des mers polaires et les processus océaniques des gaz de flux. L'Université Laval a entrepris un important programme d'investissement dans ses installations de bibliothèque numérique au cours des dix dernières années, et a accès à toutes les grandes revues et bases de données en ligne.

Cependant, de loin les plus importants investissements de l'Université Laval en recherche nordique ont été à l'appui de deux grands infrastructures financés par la FCI: le brise-glace canadien de recherche NGCC Amundsen et le réseau SAON-CEN de stations d'observation arctiques.